Ducs of Scotland:les étoiles

Chers tous voici la suite: les étoiles de la presse, il restera: les réactions (toujours très attendues) et les échos et potins, ainsi que les enquêtes de Duc  investigation (affaires de l'avion taxi Domi EL fayet/ affaire des frais de barbe du président/ affaire des cigares de Fab etc), la presse parlé a fait faux bond mais la presse écrite reste active! N'hésitez pas à commenter, approfondir, polémiquer, répondre, ajouter etc...même s'il y a des risques politiques, la presse libre a besoin de votre soutien!

 

Ducs of Scotland:les étoiles :

Jean Luc : élu homme du match par les Ecossais, c’est dire ! Percutions, impacts, protections en tout genre, il a fait une démonstration de l’art difficile d’écosser les petits pois avec un char d’assaut. Il lui reste à savoir roumaiguer en Anglais, c’est pas gagné !

Olivier le samouraï : comment peut on être toujours bien placé et, parfois, mal placé ? En étant partout, c’est ce qu’il a fait : rucks, ligne défensive, soutien, récupération et grattages, un vrai couteau suisse dopé au guronsan! un homme orchestre survitaminé!

Christian : ah quelle allure le divin chauve ! buste haut, orgueil au vent, il a commencé en fanfare et fini par en symphonie, avec une intervention décisive sur l’essai du bout du nord qui a clos le match...

Tass : une teigne, un pou, un poil à gratter, un faux cul de première qui se fait la valise quand on attend une passe au large, un roquet qui pousse du mamouth, un chef de gang qui vendrait son âme pour gagner deux mètres…on aime les « neuf » ou on a envie de les claquer, ça dépend dans quel camp ils sont…Tass était dans le nôtre.

Lolo le vide : lui, il faut le prendre à la pièce pas au kilo, les appuis au sol et les épaules solides, ça fait du bien de le voir là où il y du monde : il nous la joue ostéothérapie des qu’il sort, avec le boulot qu’il fait, c’est pas étonnant…

Le bonze : avec lui, Murreyfield, Lunel, Eden Park, Frontignan c’est pareil, un bonze ça met le ballon au chaud, ça s’affole pas, ça avance au rythme choisi…rien à dire…

Zaza : sortez le hachoir ; envoyez la découpe, dépecez le cabri, fauchez les blés mûrs, tranchez moi une julienne aux Ecossais : l’équarrisseur est de retour, interdit aux moins de douze ans… S’il n’avait pas laissé tomber un ballon, on aurait pu croire que Domi l’avait dopé !

Lionel : le Cordorniou des Antilles (homologué 4F) aime le chocolat, alors il en croque : no passaran ! mais bien sûr, balle en main il avance !

Marco Piétra (Footwork) (homologué 4F) : mettez vous toujours à hauteur, car avec sa technique et son sens du collectif, pour l’empêcher de faire vivre le ballon il faudrait lui couper les bras (et encore), magnifique sur le dernier essai !

David « mister gastro » : le chéri de ces dames, s’est fait faire un brushing par JL Roumaigue, mais pour le coup ça a bougé grave : un doublé dont un essai de cinquante mètres, le long d’une ligne imaginaire, on pouvait souhaiter mieux ? A croire qu’il avait vu des toilettes dans l’embut !

Olivier le Friztpatrick Aveyronnais (inscrit au PB, filiaire de la 4F) : comme d’habitude un seul geste, mais quel geste : départ plein champ, intervalle de roi et passe après contact (certes avec un partenaire mais bon), pour qui a vu cet extraordinaire flanker , se casser la gueule tout seul sur un tas de boue Lozerien au cœur de l’hiver, c’est une joie de le revoir à ce niveau !

Bruno : pour lui, double whisky : il fallait traduire et jouer, mais Bruno ne fait pas que tout savoir, il sait aussi tout faire, surtout au cœur du moteur, chapeau !

Notre rédaction devrait citer tout le monde :Fab qui joue comme il mange vite, beaucoup et bien, Cyril, qui joue comme il boit avec énergie et quantité, Eric Pic c’était du frais pas du congelé, Titou maestro incontesté (hologué 4F) et gestionnaire attentif, Orteg : passeur sur l’essai de jean Mi et marqueur d’un essai injustement refusé, Jean Mi : TGV d’abord, acrobate ensuite sur un essai royal, JB maitre à jouer pas gavé de ballon, mais toujours attentif à chaque occase, Cancoillote aucun trou dans le fromage, mais tout le monde sait qu’on peut « comté » sur lui…Jérôme, qu’il vaut mieux croiser à l’heure du thé que dans la ligne en sortie de mêlée, Chris White le prez coupé dans son élan à l'aube d'une grande perf…

Mille pardons pour qui on oublie car le collectif peut être fier de tous, je laisse mon maître journaliste coach Lolo (et/ou du staff y compris le nouveau manager Domi) faire l’éloge des blessés de ceux que j’ai oublié et du match de votre serviteur.

xav

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

  genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg      genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg      genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg       ecusson-180.png
bandeau  des sponsors en construction

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×