ducs vs partenaires

Remplaçant la presse libre « embarquée » dans une sale affaire de médecine douce et parallèle, je vais essayer de vous narrer les exploits « du peuple melgorien à l’assaut de la métropole »

Que nous puissions à l’avenir raconter cette fabuleuse soirée, cette épopée, ce festival, j’invite et encourage tous les rescapés, les témoins et spectateurs, à marquer à l’encre rouge et jaune de la mémoire, ce fameux jeudi 28 janvier de l’an de grâce 2016…

Comment trouver les mots justes, les mots suffisamment forts pour qualifier l’état d’esprit du groupe présent sur le pré. Nos invités n’étaient pas venus par simple curiosité découvrir les berges de l’étang de l’Or, ça nous le savions…Qu’ils avaient un collectif riche et compétitif, nous le savions aussi…Mais qu’ils nous permettent de nous élever mentalement et de nous surpasser physiquement, c’était la grosse et inattendue surprise de la soirée…Car, oui on s’est battu avec nos armes, on a combattu, défendant chèrement chaque centimètre carré de notre pelouse fétiche. Oui, on s’est envoyé pour repousser encore et toujours « l’envahisseur », lui imposant de longues séances physiques, le faisant douter  parfois, tituber souvent, et ceci sans relâche.

Jamais, ô grand jamais, les consignes énoncées par le staff ne furent aussi bien appliquées. Des joueurs en mouvement perpétuel, une circulation pertinente et efficace, une solidarité à toute épreuve. Surpris, certes, par une entame des plus pragmatiques des métropoliens, par leur jeu rapide et limpide, nous n’avons rien lâché, courant après le score et nous exposant à des contres meurtriers. Mais, il était dit que rien ne pouvait nous atteindre dans notre envie, dans notre orgueil, dans notre folie….Que ceux qui pensent encore au gentil canari, en entendant le surnom de » Titi », oublient vite ce volatile fragile et solitaire. Car, le Titi melgorien d’hier soir était un vrai lion, surchargé d’adrénaline positive, galvanisant, amenant dans son sillage toute la famille rouge et jaune, poussant chacun de nous à se survolter, à se dépasser, à puiser encore dans des réserves jusque là encore inconnues de nous tous.

Si il y a des défaites qui envoient des équipes dans une spirale descendante infernale, celle d’hier soir a eu le don de démontrer à tous, joueurs, spectateurs, que les pensionnaires de Léo Lagrange ont une âme et un cœur énorme. Que le travail fourni dernièrement porte enfin ses fruits et que le plaisir de » combattre » ensemble est bien ancré dans nos mœurs et dans nos vies.

Je ne pourrai finir cet article, sans avoir une grosse pensée émue pour Jérôme, et je sais qu’il en va de même pour tous, car en grand guerrier qu’il est, il aurait aimé apporter sa pierre à l’édifice et participer à cette soirée. Nous, joueurs, bureau, staff et sympathisants, nous te dédions ce match, à toi, à Romain et tout les tiens

Etre « Duc » est une fierté !!!

LOLO

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

  genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg      genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg      genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg       ecusson-180.png
bandeau  des sponsors en construction

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site