match partenaires vs les ducs

Soir de bataille,  soir de combat : face à un adversaire rude et riche, en plein hiver, pas de duchesse ni de people dans les tribunes, pas de Ray Valls et son orchestre comme les soirs d’été, seuls les grands anciens garnissaient, dans le froid les travées humides de Du Manoir, quelques anciens champions respectés et  fidèles dans la tempête*1…En effet, pour les hommes d’Eric Tass et leur capitaine, il s’agissait de mettre à raison les partenaires, tout de rose vêtus comme des clones du stade français, le rugby Melgorien des copains contre les puissances de l’argent et du show biz…

D’entrée, on devinait que les Ducs seraient solides et solidaires, emmenés par un Jeremy toujours aussi subtil, portés par quelques courtes mais intenses minutes du serpent de L’Aveyron, auteur de deux départs de folie et d’un « love-placage » de boa constrictor, les visiteurs mettaient la main sur le ballon. Les partenaires, emberlificotés dans leurs combinaisons, mis sous pression par une troisième ligne des Ducs toujours virulente, avec un Cédric surpuissant, ne passaient guère le milieu de terrain. Un bémol tout de même : malgré plusieurs temps de jeu, malgré une certaine application derrière, et un grand Lio, (le Cordorniou des Antilles était en pleine forme !), il manquait toujours un petit quelque chose pour atteindre la terre promise, et les partenaires, faute d’une vraie stratégie s’accrochaient en défense. Quand on ne concrétise pas ses temps forts, on s’expose aux contres, et c’est ce qui se produisit lorsque les partenaires, un peu contre la logique prirent l’avantage avec un essai bien mené sur une contre attaque. Les ducs piqués au vif, remettaient du cœur à l’ouvrage et Cedric, en bout de ligne venait après une nouvelle phase de domination, mettre les pendules à l’heure.

Quelques remarquables séquences, montraient par la suite que cette égalisation était un minimum : une séquence sur le fermé qui échouait à quelques centimètres, une relance meurtrière de Thierry « petit taureau » qui donne encore, à l’heure qu’il est, des cauchemars au partenaire qui tentait un ultime placage sur lui (et qui vit arriver un cube motorisé qu’il prit en pleine poire), une percée grandiose de Titou qui avait relayé Jeremy à l’ouverture, déchirant la défense plein champ sans pouvoir transmettre le dernier ballon…les partenaires tentaient bien de construire mais, avec beaucoup de travers et sous la pression d’une défense haute, il ne dépassaient pas régulièrement leur moitié de terrain.    En revanche, les contres étaient pour eux, et, une nouvelle fois leur opportunisme et leur habileté dans cet aspect du jeu leur permettait de prendre un nouvel avantage.

Comment la fin du match ne donna-t-elle pas aux Ducs la gagne ? Une lourde séquence de pilonnage, agrémentée de plusieurs passes dans le tempo, tantôt pour les centres, tantôt pour une brillante troisième ligne, réchauffait l’âme des vieux guerriers sur la touche, en particulier Jacques qui avait déjà commencé à lever le coude*2…mais les partenaires sont des défenseurs organisés et courageux, qui allaient montrer leur vaillance et leur capacité de résistance : rarement cette saison les Ducs, (malgré un petit temps faible avant les dernières dix minutes, mais quel coaching du prez !!) n’avaient été aussi présents, sérieux, percutants, Cyril, Zaza, Christian(s), Nico, Lolo le vide tout le monde s’y filait, mais rien à faire, il y avait toujours un plaqueur, une petite faute de main, une nouvelle mêlée…au bout d’un temps forts à dix mètres de la ligne, les « rose et bleu » conservaient leur mince avance. Au final, joué dans un bel esprit, arbitré de main de maître par le joueur-arbitre des CIS-Ducs Rico Orttèg’ (merci à lui, sans arbitre…) et sur un rythme intéressant de bout en bout, le  match se terminait par une belle et réciproque haie d’honneur conduisant à l’apéro. Les quelques ethnologues présents, amoureux des curiosités de l’endroit, purent même assister, à la désormais rituelle cérémonie des Ducs : la distribution des fromages…

*1Ces mêmes grands anciens qui devraient mettre une fessée aux quadra cet été…e

*2 Excuse Jacques, je n’ai pu résister…

Xav.

Les réactions :

Tass : « A ce jeu quand on plaque, on n’en prend pas comme aux boules…on peut se regarder dans les yeux, du moins avant d’avoir bu »

Christian : « De tous les gourmets, c’est finalement moi qui digère le mieux…burp »

Jéremy : « J’avais mis le bonnet, pour éviter que les mecs se vexent en me voyant jouer avec mon MP4 »

Pierre : « et moi un short rouge, because I’m a rock star »

Les étoiles du SDDLM :

*** Thierry : le petit taureau a bougé, à proposé, a réussi relance crochet et deux trois percutions qui ont provoqué des « UUuu ! » dans le public, son vis-à-vis a cru longtemps que l’apéro ne viendrait jamais… Dommage qu’il n’ait pas récupéré un passe sautée de Titou pour parachever son œuvre.

*** Cedric : tel un bucheron NéoZélandais, il a percuté, dynamisé, plaqué, présent sur toutes les phases, tête haute ballon en main, tête baissée au placage, un match référence et un essai en plus ! Il ne lui reste qu’à payer une bière à la presse.

** Cyril : tonique, placé, en jambe, il gagne en expérience et en présence dans les phases de mouvement, sur un magnifique en avant en fin de match, on a même récupéré la mêlée, preuve que tout lui est permis

** Eric Tass : le coach a terminé péniblement, mais c’est parce qu’il avait beaucoup donné, feintes de passe retrouvée, sorties fluides, deux trois valises, voila qui montre qu’on peut être surpayé (au black) et encore motivé…

*Olivier : Il avait dit : »une minute mais à fond, » il a finalement fait trente seconde de plus et toujours à fond, tenir plus à ce niveau relève de l’utopie…En revanche ; comme le faisaient remarquer un partenaire qui souhaite garder l’anonymat, il est vraiment, mais vraiment mal fringué…

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

  genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg      genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg      genealogie-a-la-fete-des-associations-de-mauguio-34-illu-l.jpg       ecusson-180.png
bandeau  des sponsors en construction

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site